• Le Gamma Knife en bande dessinée Tome 2
C'est un nouvel appareil, suis-je un peu comme un « cobaye » ?
  • La technique de radiochirurgie existe depuis de nombreuses années. Le traitement par Gamma Knife a débuté en 1968; c'est depuis la fin des années 80 qu'il a connu un véritable essor grâce à l'apparition des nouvelles techniques d'imagerie (scanner – résonnance magnétique) et d'informatique.
  • Vous n'êtes donc pas un « cobaye » puisque plusieurs centaines de milliers de personnes ont déjà été traitées par Gamma Knife dans le monde.

 

A quoi ressemble le Leksell Gamma Knife?

Le Gamma Knife se compose principalement de 2 parties:

  • 192 sources de Cobalt radioactif qui sont placées dans une « boule de métal » qui sert de blindage.
  • 1 lit où le patient s'allonge pendant le traitement; le lit se déplace jusqu'aux sources d'irradiation. A l'avant du lit se trouve le collimateur secondaire et le système de fixation du cadre stéréotaxique. La tête est fixée de manière à obtenir la plus grande précision possible pendant le traitement. Le collimateur secondaire sert à diriger les rayons gamma vers la cible de l'irradiation.
Je suis claustrophobe, que dois je faire?
  • Le sentiment d'enfermement pendant le traitement est peu important: le patient n'entre pas réellement dans l'appareil. Les patients qui supportent une résonance magnétique n'auront aucun problème pendant le traitement de Gamma Knife.
  • Nous n'avons jamais dû interrompre une procédure de Gamma Knife en raison d'un problème de claustrophobie. Nous pouvons vous donner un léger anxiolytique si vous êtes trop angoissé. Enfin, pour les personnes qui ne supportent pas de réaliser une résonance magnétique pour un problème de claustrophobie, une procédure de radiochirurgie par Gamma Knife sous anesthésie générale peut être réalisée.
Est-ce que ça fait mal?
  • Le traitement en lui-même est indolore. L'anesthésie locale  nécessaire aux 4 points de fixation du cadre de stéréotaxie est légèrement douloureuse; elle est toujours bien supportée par les patients. Un calmant et un anti-douleur vous est administré par un anesthésiste avant de réaliser cette anesthésie locale.
Pourquoi une anesthésie locale et pas générale?
  • Parce que le traitement par Gamma Knife ne nécessite pas d'anesthésie générale. Vous évitez ainsi une anesthésie générale de plusieurs heures dont il est plus difficile de récupérer. Pour les patients non collaborants (petits enfants, …), une anesthésie générale est alors réalisée.
Pourquoi refaire une résonance magnétique, un scanner?
  • Ces examens sont réalisés après le placement du cadre de stéréotaxie, non pas pour découvrir une lésion mais pour la situer très précisément par rapport au cadre.
  • Ces images sont absolument nécessaires à la planification du traitement.
Qu'est-ce-que ce cadre de stéréotaxie?
  • Le cadre stéréotaxique de Leksell est un système qui, une fois solidarisé au crâne à l'aide de 4 fixations qui prennent appui sur la table externe de l'os, permet une localisation très précise en 3 dimensions de la lésion cérébrale à traiter à partir d'images telles qu'une résonance magnétique, un scanner, un PET-scan… Les faces externes du cadre sont munies de graduations millimétriques.
Comment le cadre tient-il?
  • La fixation du cadre stéréotaxique à la tête du patient est réalisée par un système de pression et contre-pression à la surface du crâne; les 4 points de fixation du cadre ne sont pas vissés dans le crâne. Aucune complication ne peut résulter de la fixation du cadre à la tête du patient.
Pourquoi dois-je rester seul dans la salle de traitement?
  • A l'intérieur du blindage de l'appareil sont placées les sources radioactives de Cobalt 60. Ces sources émettent en permanence des rayons gamma. Dès que les portes du Gamma Knife s'ouvrent, un rayonnement gamma est donc diffusé dans la pièce. Ce rayonnement « extra-cérébral » est très faible et ne peut pas être dangereux pour le patient. Par contre, pour le personnel soignant qui y serait exposé tous les jours, les doses cumulatives d'irradiation pourraient lui être néfastes à la longue (comme c'est le cas dans les unités de radiologie, scanner…)
  • Le patient reste donc seul dans la pièce lors du traitement, mais sous la surveillance du personnel soignant qui se trouve dans la pièce voisine. Une caméra et un interphone permettent de communiquer oralement et visuellement pendant toute la durée du traitement.
Est-ce que je peux faire une pause, me dégourdir les jambes, etc…?
  • Le traitement peut être interrompu à tout moment. Nous demandons au patient de nous faire part à l'aide de l'interphone de toute demande ou de tout problème pendant le traitement.
  • Si le patient le désire, nous pouvons interrompre le traitement pour boire un peu d'eau, se dégourdir les jambes, … et reprendre ensuite le traitement.
Est-ce-qu'on va m'endormir pour enlever le cadre?
  • Enlever les 4 fixations du cadre stéréotaxique ne sécessite pas d'anesthésie locale. Le retrait du cadre en lui-même (qui ne dure qu'environ 1 minute) ne fait pas mal, mais le changement de pression au niveau du crâne que cela occasionne peut provoquer un mal de tête temporaire, que l'on contrôle bien avec un anti-douleur si cela s'avère nécessaire.
Est-ce qu'on met des points de suture?
  • Les 4 points de fixation du cadre font un petit orifice punctiforme au niveau de la peau qui ne nécessite aucun point de suture. Un simple pansement suffit. La cicatrisation est très rapide.
Est-il vrai que je peux partir le lendemain?
  • Le lendemain du traitement, le pansement est retiré et les points de fixation du cadre sont désinfectés par l'infirmière. Le patient peut ensuite quitter l'hôpital?
Le traitement par Gamma Knife est-il dangereux pour une grossesse ultérieure ? Peut-on faire un traitement pendant une grossesse ? ou pendant l'allaitement?
  • Le traitement par Gamma Knife ne représente aucun danger pour une future grossesse, même dans les jours qui suivent le traitement. Il est même possible, si le traitement est relativement urgent et ne peut être postposé à après la grossesse (en  cas de métastase cérébrale par exemple), de réaliser un traitement Gamma Knife pendant la grossesse. Un traitement par Gamma Knife peut être réalisé en cours d'allaitement sans devoir arrêter celui-ci, même temporairement.
Le traitement par Gamma Knife va-t-il me coûter cher?
  • Pour les patients belges en ordre de mutuelle, le traitement est entièrement pris en charge par la mutuelle et ne coûte rien au patient. La facture ne comprend que les suppléments liés aux 2 journées d'hospitalisation en fonction du type de chambre choisi. Un tableau des montants approximatifs de l'hospitalisation se trouve sur le site internet, à la rubrique « coût du traitement ».
Go to top