Petite histoire:

La radiochirurgie par Gamma Knife a été conçue il y a plus de 50 ans par un neurochirurgien suédois, le Professeur Lars Leksell, à l'hôpital universitaire Karolinska de Stockholm. Son idée était de traiter des zones du cerveau situées en profondeur à l'aide de rayons Gamma comme le ferait un bistouri (d'où le nom “Gamma Knife”).

Un premier appareil de radiochirurgie (Gamma Knife modèle U) fut développé sous la direction du Professeur Leksell et fut utilisé pour la première fois en 1968.

Le développement des techniques informatiques et les progrès de l'imagerie médicale ont permis au Gamma Knife de se perfectionner (modèle B, commercialisé en 1988; modèle C, commercialisé en 1999; modèle 4C, commercialisé en 2004; modèle Perfexion, commercialisé en 2008) et d'exécuter l'équivalent d'un geste chirurgical en profondeur dans le cerveau avec une précision inférieure au millimètre et sans utiliser de bistouri. Le Gamma Knife est utilisé aujourd'hui dans le monde entier. En décembre 2012, plus de 740.000 patients avaient bénéficié d'un traitement par Gamma Knife.

La procédure de traitement par Gamma Knife nécessite une unité Gamma Knife, c'est-à-dire l'appareil d'irradiation en lui-même, un cadre stéréotaxique, un équipement d'imagerie médicale moderne (résonance magnétique, scanner...), un système informatique de planification des doses d'irradiation, et d'un système de contrôle assurant un haut degré de sécurité et de qualité pendant le traitement.

Le Centre Gamma Knife de l'U.L.B. situé au sein de l'hôpital Erasme est équipé d'un Gamma Knife modèle Perfexion. L'appareil pèse une vingtaine de tonnes, et mesure environ 4 mètres de large, 2 mètres de long et 2 mètres de haut. Il permet une précision de positionnement en cours de traitement inférieure à 0,15 millimètre.

Caractéristiques détaillées du Leksell Gamma Knife modèle Perfexion:

  • 4,4 x 2 x 1,8 m
  • 20 tonnes
  • précision de positionnement: <0,15 mm
  • 192 sources de Cobalt 60 émettrices de rayons Gamma
  • radioactivité totale initiale: 6.000 Ci
  • dose radioactive délivrée au point focal: environ 3 Gy/min
  • coût approximatif: 4 millions d'euros
  • système de positionnement entièrement robotisé (PPS)
  • assistant de planning et matrices multiples
  • programme de co-registration d'images

Flash Infos

15 ans de radiochirurgie Gamma Knife

Le centre Gamma Knife de l'Hôpital Erasme vient de fêter ses 
15 ans d'existence par le biais de divers événements (séance académique, colloque scientifique, etc.). Le centre spécialisé dans le traitement radiochirurgical des affections cérébrales par rayons Gamma reste l'unique centre Gamma Knife en Belgique. Son bon fonctionnement résulte d'une fructueuse collaboration établie depuis le début entre le Service de neurochirurgie de l'Hôpital Erasme et le Service de radiothérapie de l'Institut Bordet.

Après 15 ans d'activité, l'unité Gamma Knife recense au total 3 750 traitements effectués, et environ 300 patients provenant de toute la Belgique sont traités chaque année, de même que de nombreux patients issus de pays étrangers ne possédant pas de centre Gamma Knife comme la Bulgarie ou l'Algérie. Des traitements Gamma Knife sont réalisés pour certaines anomalies vasculaires intracrâniennes, certaines affections neurologiques fonctionnelles ainsi que certaines tumeurs cérébrales bénignes ou malignes. En parallèle à l'activité clinique, le Centre Gamma Knife participe également
 au développement des connaissances dans le domaine de la radiochirurgie par une importante production scientifique et de recherche.

Le Centre Gamma Knife a été intégré dans le projet New Erasme en deux phases. Le bâtiment Gamma Knife se trouvant à l'emplacement du futur chantier du New Erasme, il devra dans
 un premier temps être délocalisé au sein de l'hôpital. Le centre intégrera ensuite le nouvel hôpital New Erasme à la fin des travaux, dans de nouveaux locaux où se trouveront l'imagerie médicale.

Read more

 
Go to top